La Fédération

La Fédération est un réseau d’établissements patrimoniaux innovants à but non lucratif,  impliqués dans l’économie sociale et solidaire et le développement local.

Le réseau fédère des structures plaçant l’homme et le territoire au centre de leur projet et s’intéressant aux faits de société tels que l’évolution du monde rural, les cultures urbaines, la recomposition des territoires, le développement durable…

Nos valeurs

• La transmission
Les musées du réseau placent au cœur de leur projet la transmission des patrimoines à un large public avec des actions spécifiques en direction des jeunes.

• La mise en débat
Nos structures ont pour mission de susciter le questionnement et de donner des clés de compréhension sur les patrimoines et l’évolution des territoires.

• L’économie sociale et solidaire
Acteurs à part entière de l’économie touristique, nos musées participent à un développement raisonné de leur territoire par le maintien d’activités et d’emplois dans les zones rurales. Ils accompagnent également les mutations des territoires urbains.

© Ecomusée du Perche/Musée d’ethnographie de Neuchâtel

• Le développement durable
Précurseurs depuis trente ans dans ce domaine, notre réseau sensibilise la population à son environnement (habitat, milieux naturels). Il crée du lien social à travers des actions participatives avec les habitants.

 

Nos missions

  • Animation du réseau d’établissements patrimoniaux
  • Réflexions et formations sur nos pratiques muséales
  • Renforcement de la reconnaissance des écomusées et musées de société
    et de leur philosophie
  • Veille documentaire sur les écomusées et musées de société et mise en échange

Quelques dates

1989 – Création de la Fédération pour promouvoir les écomusées auprès du grand public.

1991 – Ouverture de la Fédération aux musées du patrimoine technique, industriel, d’anthropologie, et d’art et traditions populaires pour devenir  la Fédération des écomusées et des musées de société.

2002 – Organisation d’un colloque international par la Fédération sur le thème : Écomusées et musées de société : pour quoi faire ?

2004 – Ouverture du réseau aux musées de synthèse, centres d’interprétation et toute autre institution de valorisation patrimoniale à but non lucratif ayant l’homme et le territoire pour objet quel que soit leur statut ou leur situation (existants ou en préfiguration).

2009 – La Fédération des écomusées et musées de société est reconnue comme le 1er et seul réseau national délégataire de la marque QUALITÉ TOURISME™ pour les sites culturels.

 

Les commentaires sont fermés.